conseil parents maroc jouets

Lorsque votre enfant pleurniche tout le temps , cela peut être frustrant surtout s’il n’écoute pas ou pleure tout le temps. Il y a des choses que vous pouvez faire pour aider votre enfant à ne plus pleurnicher. 

En effet, pleurer vient généralement de la frustration, et petit à petit, cela devient une habitude. Ils pleurnichent une fois et voient les résultats, alors ils réessayent.

Ne vous inquiétez pas, il existe des moyens pour décourager ce comportement!

SI VOTRE ENFANT PLEURNICHE TOUT LE TEMPS, PARLEZ-EN AVEC LUI

Parlez à votre enfant de ce à quoi ressemblent les pleurnichements. Aussi simple que cela puisse paraître, je me souviens avoir été un enfant et ne pas avoir compris ce que les adultes voulaient dire quand ils disaient « arrête de pleurnicher ». Je pensais que je ne faisais que demander, alors que mes parents disaient que je pleurnichais. Donc, avant de vous attendre à un changement, assurez-vous de l’expliquer à votre enfant.

Soyez patients. Lawrence Cohen, auteur de Playful Parenting, suggère: «Lorsque les enfants pleurnichent, ils se sentent impuissants. Si nous les grondons ou refusons de les écouter, nous augmentons leurs sentiments d’impuissance. Si nous cédons pour qu’ils arrêtent de pleurnicher, nous récompensons cette impuissance. Mais si nous les invitons de manière détendue et ludique à utiliser une voix forte, nous augmentons leur sentiment de confiance et de compétence. Et nous trouvons un pont pour resserrer nos liens. »

MONTREZ-LEUR À QUOI RESSEMBLE LES PLEURNICHEMENTS

Enregistrez votre enfant entrain de pleurnicher et laissez-le écouter ce que vous avez entendu. Assurez-vous d’expliquer que vous faites cela pour qu’il apprenne et non pour qu’il se sente mal à l’aise. Peut-être même enregistrer votre réaction à leur pleurnicherie, et l’examiner, afin qu’ils vous voient apprendre aussi! Il y a toujours de la place pour tout le monde à s’améliorer, même maman et papa!

Sur cette note, ne pleurnichez pas (oui, VOUS.) Vos enfants vous regardent et vous écoutent. Tout le monde fond à un moment donné, mais essayez de ne pas le faire devant vos enfants. Ils modéliseront votre comportement… bon ou mauvais.

N’ABANDONNEZ PAS!

Changer les schémas de comportement prend du temps. Passer une journée à essayer ces conseils ne fera aucune différence. Quelques jours ne le seront probablement pas non plus. Soyez patient et cohérent.

Ne laissez pas vos enfants vous énerver. Vous devez éviter la tentation de devenir frustré, car ils s’en rendront compte rapidement. Cela ne les fera que pleurnicher d’avantage .

MONTREZ-LEUR QUE LE MIEL ATTIRE PLUS DE MOUCHES QUE «PLEURNICHER»

Dites leurs « Quand vous me demanderez d’une voix régulière, je vous aiderai. » 

Essayez de leur dire que vous ne pouvez pas les comprendre quand ils pleurnichent pour les encourager à parler d’une voix différente.

S’ils ont plus de 5 ans, installer un système de facturation. Chaque pleurnicherie coûte un dirhams ou plus. Ils mettent leur argent dans un bocal pour qu’ils se rendent compte combien ils pleurnichent. S’ils passent une journée entière sans pleurnicher, ils récupèrent l’argent.

Établissez des règles de base lorsque vous êtes absent. S’ils ne pleurnichent pas, ils obtiennent un bonbon ou un autocollant. 

SI VOTRE ENFANT PLEURNICHE, ESSAYEZ LE RENFORCEMENT POSITIF POUR BRISER L’HABITUDE

Notez si votre enfant se corrige lui-même. C’est énorme! Ils reconnaissent un comportement nécessitant un changement. Récompensez ça! S’ils arrêtent de pleurnicher et demandent quelque chose poliment, récompensez la belle voix: «J’adore quand tu parles d’une si belle voix. Cela me rend tellement heureuse! »

Pensez à pourquoi ils pleurnichent. Si c’est plus que la normale, de quoi ont-ils besoin? Avez-vous été très occupé? Y a-t-il eu une sorte de changement de vie récemment? À la fin de la journée, tout ce que nos enfants veulent, c’est notre temps et notre amour.

Félicitez votre enfant d’avoir fait un excellent travail en lui demandant gentiment, et récompensez-le en disant OUI à plusieurs reprises au cours de la journée, simplement parce qu’il a demandé gentiment: « Eh bien, j’aurais dit non à la crème glacée, parce que nous en avons eu hier soir, mais puisque tu as demandé si gentiment, allons-y! »  

PRATIQUER LA PARENTALITÉ PROACTIVE

Les enfants se développent selon un calendrier, en particulier les plus jeunes, qui pourraient être plus susceptibles de pleurnicher. Avant de vous mettre en colère, assurez-vous que leurs besoins fondamentaux sont satisfaits. La faim et la fatigue feraient pleurnicher n’importe qui!

Avec un peu de planification, vous pourrez les empêcher de pleurnicher avant qu’ils commencent. Si vos enfants vous parlent, essayez d’écouter ce qu’ils ont à dire. Si vous les ignorez, ils commenceront probablement à pleurnicher. Assurez-vous qu’ils savent que vous écoutez en arrêtant ce que vous faites et en leur accordant votre attention. Descendez à leur niveau et établissez un contact visuel. Cela devrait arrêter les pleurnicheries.

SOYEZ LEUR REFUGE

Soyez patients et gentils. Faites-leur savoir qu’ils sont en sécurité avec vous et que vous les aimez sans conditions. Surtout quand ils passent une mauvaise journée. Cela ne fera que renforcer votre lien et leur confiance en eux, lorsqu’ils apprendront à communiquer avec le monde qui les entoure.

Vous pouvez aimer également

Laisser un commentaire